Les Dieux du tango

Couverture: 

  • Nouveauté

Auteur(s): 

« Aussi évocateur et ensorcelant que le tango lui-même. » (Library Journal)

Février 1913. Leda, 17 ans, quitte son petit village italien pour une nouvelle vie. En Argentine, elle doit retrouver l'homme qu'elle vient d'épouser et qu'elle ne connaît pas. Pour seuls bagages, une petite valise et le précieux violon de son père l'accompagnent durant la longue et chaotique traversée de l'Atlantique. Lorsqu'elle débarque enfin à Buenos Aires, elle apprend que son époux, Dante, est mort lors de violentes émeutes ouvrières. Sans amis, sans famille et sans argent, Leda décide pourtant de rester dans cette ville inconnue et s'installe dans la chambre que louait son mari dans un faubourg populaire. Comme ne cesse de lui répéter sa logeuse, une femme, veuve de surcroît, ne peut pas vivre seule. Leda devrait repartir en Italie dans sa famille. Seulement, la jeune femme brûle d'envie de découvrir ce nouveau monde et la musique qui fait bouillonner les quartiers chauds de la ville, le tango, l'envoûte. Elle qui a toujours désiré maîtriser le violon, même si sa condition de femme lui interdit de jouer en public, décide de franchir le pas. Un soir, vêtue du costume de son mari, Leda part, invisible, découvrir la ville. Elle s'immerge alors dans le monde de la nuit, le monde du tango. Elle s'engage, entière, dans un voyage qui la mènera au bout de sa condition de femme, de son art, de la passion sous toutes ses formes. Un voyage au bout d'elle-même.

Carolina de Robertis signe avec ce roman un texte d'une grande sensualité, une ode à la liberté, à la passion, à la vie. Pour accompagner la destinée de ces personnages sublimes et poignants, le tango, omniprésent, résonne à toutes les pages. Plus qu'un roman, ce texte est aussi un témoignage captivant sur la Buenos Aires du début du XXe siècle, et un document rare sur la naissance du tango.

Date de parution: 

22 Juin, 2017

Prix: 

34.95$

Éditeur: